Sarko Omnigorant.

Publié le par Professeur Tournesol

Anna Alter - Marianne | Samedi 26 Septembre 2009 à 07:01

Il se passe toujours quelque chose chez Sarkoland. Hier vendredi 25 septembre, notre président a désigné le gaz carbonique comme coupable du trou d'ozone. Aïe, aïe, Aïe, et dire qu'il vient seulement de rentrer de vacances il y a à peine un mois.



Le niveau des mers monte mais celui de la classe politique en science baisse dangereusement. Dans l'affaire du climat, Nicolas Sarkozy a commis un lapsus révélateur... de son ignorance crasse en chimie et écologie. Sur un ton didactique, le Président de la République désigne le gaz carbonique comme coupable... du trou d'ozone :

Sarkozy confond couche d'ozone et effet de serre
par LePostfr

Le gaz carbonique pose déjà suffisamment de problèmes comme ça, sans qu'on lui mette en plus ce trou béant sur le dos. Accusé de provoquer l'effet de serre, les émissions de nos tuyaux d'échappement sont responsables du réchauffement climatique, de l'augmentation de la température générale de notre planète, de la montée des eaux, du recul des glaciers, de la fonte de la banquise, le perte des calottes...

Ce sont les composés chlorés contenus notamment dans les aérosols et les appareils frigorifiques— les fameux CFC aujourd'hui interdits— qui ont attaquée la couche d'ozone nous protègeant contre les ultraviolets toxiques du Soleil.  Un problème d'ouverture? En Août, Michel Rocard a fait la même erreur,  et son père, le physicien Yves Rocard, a du se retourner dans sa tombe. Du  Grenelle de l'environnement ce petit monde politique n'aurait-il retenu que la taxe carbone pour renflouer le trou dans la caisse?

Publié dans Infos

Commenter cet article